Seule la société dont les biens ont été détournés peut être considéré comme victime d’abus de biens sociaux